Taxi Touristique en tunisie Réservez un Taxi à l'aéroport en Tunisie. Taxis conforts pour transport touristique en Tunisie

Demo2 second Demo2 third Demo2 fourth
Accueil   |   Tarifs   |   Reservation   |   Excursion   |   Location de voiture   |   Nous contacter
Lieux de visite
Texte non disponible en

...

cw

wcw ...

DJERBA

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de ...

EL JEM

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de ...

GAMMARTH

L'emplacement de Carthage Antique s’étend une région pleine de ...

HAMMAMET

Aujourd'hui station balnéaire de renommée internationale accueillant dans ses somptueux ...

KAIROUAN

Occupant une position centrale, qui fait d'elle une ville carrefour ...

MAHDIA

Mahdia doit sa naissance à leurs successeurs, les califes fatimides. Son nom même se réfère au Mahdi, nom par lequel ...

MONASTIR

...

SOUSSE/PEK

Sousse,la perle du sahel,est une ville de contrastes, elle ...

TABARKA

...

TAMERZA

...

TOZEUR

...

TUNIS

...

Yasmine HAMMAMET

C'est une station de prestige, dressé le long d'une longue ...

ZAGHOUAN

...

ZARZIS

...

ZAGHOUAN

ZAGHOUAN

Zaghouan (زغوان) est une ville du nord-est de la Tunisie et le chef-lieu du gouvernorat du même nom. Établie sur le versant du Djebel Zaghouan, elle domine une vaste plaine agricole. 16 037 habitants la peuplent en 2004.

À l'emplacement de l'antique Ziqua, dont il ne subsiste qu'une porte triomphale, Zaghouan est un bourg aux rues escarpées et coupées de petites places offrant des échappées sur la plaine. Région réputée pour ses aïns (sources) et son eau pure et convoitée, Zaghouan, attire aussi bien les Tunisiens que les touristes du monde arabe par ses hammams — l'un des plus connus est sans nul doute le hammam de la ville de Zriba située à huit kilomètres de Zaghouan — et son eau de rose d'une qualité exceptionnelle.

À ses pieds demeurent les vestiges de l'aqueduc construit sous le règne de l'empereur Hadrien en 122 pour acheminer l'eau du Djebel Zaghouan jusqu'à Carthage, située à 90 kilomètres avec une déclivité étudiée de 0,29 %. Les sources partiraient d'un temple édifié en l'honneur de cet empereur, dit Temple de l'eau, dont il ne reste que des ruines1, les statues qui l'ornaient sont pour la plupart exposées au musée national du Bardo.