Taxi Touristique en tunisie Réservez un Taxi à l'aéroport en Tunisie. Taxis conforts pour transport touristique en Tunisie

Demo2 second Demo2 third Demo2 fourth
Accueil   |   Tarifs   |   Reservation   |   Excursion   |   Location de voiture   |   Nous contacter
Lieux de visite
Texte non disponible en

...

cw

wcw ...

DJERBA

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de ...

EL JEM

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de ...

GAMMARTH

L'emplacement de Carthage Antique s’étend une région pleine de ...

HAMMAMET

Aujourd'hui station balnéaire de renommée internationale accueillant dans ses somptueux ...

KAIROUAN

Occupant une position centrale, qui fait d'elle une ville carrefour ...

MAHDIA

Mahdia doit sa naissance à leurs successeurs, les califes fatimides. Son nom même se réfère au Mahdi, nom par lequel ...

MONASTIR

...

SOUSSE/PEK

Sousse,la perle du sahel,est une ville de contrastes, elle ...

TABARKA

...

TAMERZA

...

TOZEUR

...

TUNIS

...

Yasmine HAMMAMET

C'est une station de prestige, dressé le long d'une longue ...

ZAGHOUAN

...

ZARZIS

...

TABARKA

TABARKA

e pas bronzer idiot " ce slogan du Festival d'été de Tabarka, invite les jeunes venant de tous les pays à ne pas se suffire du soleil, du sable et de la mer, mais plutôt à pratiquer un tourisme culturel de bon niveau et entre autres, à découvrir les richesses historiques et archéologiques de la ville ou de la région qu'on visite.
Tabarka, est effectivement, l'une de ces villes de la Tunisie, où l'esprit en quête de connaissance trouve de quoi satisfaire sa curiosité. Malheureusement de l'antique Thabraca, qui fut si prospère aux IIIe et IVe siècles, peu de choses subsistent. Pourtant El-Bekri signalait jusqu'au XIe siècle la présence de monuments antiques de toute beauté. On pourra tout de même visiter les quelques haouanets, tombes puniques, qui se trouvent dans les environs montagneux ainsi que la citerne romaine (IIIe-IVe siècle) appelée basilique, le Borj Messaoud, une autre citerne…

Mais c'est surtout le Fort génois construit tardivement dans la petite île proche du littoral qui présente un aspect tant soit peu monumental. Faisant actuellement l'objet de fouilles, il révèlera sans doute de grands secrets. Durant deux siècles (1541-1741) propriété des Lomellini, riche famille commerçante de Gènes puis occupé à partir de 1781 par la Compagnie royale d'Afrique, il servit en fait comme base pour l'exploitation du corail dont les fonds marins de tout le littoral sont si riches.