Taxi Touristique en tunisie Réservez un Taxi à l'aéroport en Tunisie. Taxis conforts pour transport touristique en Tunisie

Demo2 second Demo2 third Demo2 fourth
Accueil   |   Tarifs   |   Reservation   |   Excursion   |   Location de voiture   |   Nous contacter
Lieux de visite
Texte non disponible en

...

cw

wcw ...

DJERBA

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de ...

EL JEM

Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée, à l’ouest par l’Algérie avec 965 kilomètres de ...

GAMMARTH

L'emplacement de Carthage Antique s’étend une région pleine de ...

HAMMAMET

Aujourd'hui station balnéaire de renommée internationale accueillant dans ses somptueux ...

KAIROUAN

Occupant une position centrale, qui fait d'elle une ville carrefour ...

MAHDIA

Mahdia doit sa naissance à leurs successeurs, les califes fatimides. Son nom même se réfère au Mahdi, nom par lequel ...

MONASTIR

...

SOUSSE/PEK

Sousse,la perle du sahel,est une ville de contrastes, elle ...

TABARKA

...

TAMERZA

...

TOZEUR

...

TUNIS

...

Yasmine HAMMAMET

C'est une station de prestige, dressé le long d'une longue ...

ZAGHOUAN

...

ZARZIS

...

TOZEUR

dar chraiet

kbjkgjfjchg

TOZEUR

La capitale du " pays des palmes " : bled el jérid, mérite bien sa renommée.

D'abord pour la qualité supérieure de ses dattes (la déglet en-nour) dont elle partage d'ailleurs la production avec les oasis voisines telles que Nefta, El-Oudiane et El-Hamma.

Ensuite par son architecture de briques pleines apparentes qui dessinent sur les façades d'agréables motifs géométriques. Enfin par le nombre d'attractions que le visiteur peut y rencontrer : une belle mosquée au quartier de Bled al-Hadhar) antique Thusuros) dont le mihrab de pur style hispano-maghrébin est dû à Ibn Ghaniya, ce refugié andalou de Palma de Majorque qui s'installa à la fin du XIIe siècle dans le jérid avec son peuple ; la tombe d'Ibn AchChabbat grand savant du XIIIe siècle auteur d'ouvrages scientifiques notamment sur la culture du palmier et le partage de l'eau ; le tombeau du grand poète lyrique tunisien du début de ce siècle, Aboou El Kacim ach-chabbi (dans le quartier des chabbiya) ; le zoo de sidi Tijani, ce grand collectionneur de scorpions, serpents, vipères, et puis l'oasis, bien sûr, ce lieu enchanteur et inoubliable.